Jacob Kurtzberg (1917-1993), dit Jack Kirby est l’un des créateurs les plus importants dans le domaine des comic books américains. Il est à l’origine d’une grande partie des personnages qui alimentent la vague de films consacrés aux super-héros : il a créé, avec Joe Simon, puis Stan Lee, les Avengers, les X-Men, les Quatre Fantastiques, Captain America, Hulk, Ant Man, Thor, le Surfer d’Argent... Et il insuffla à ces personnages une énergie qui lui était propre en faisant éclater le cadre de la bande dessinée américaine, en assumant totalement la part de démesure épique du genre. Géants stellaires, dieux cosmiques et puissances de l’espace sont des motifs récurrents et structurant de son œuvre. 

En une vertigineuse échelle de Jacob allant de l’humain trop humain jusqu’au dieux créateurs d’univers, Alex Nikolavitch révèle dans cet essai de mythologie comparée les grandes lignes de forces et les systèmes présents dans l’oeuvre de Kirby. Il démontre que Jack Kirby est le créateur d’un système mythologique cohérent pouvant dialoguer avec les anciennes mythologies, celles de la Mésopotamie, de la Grèce ou de la Scandinavie.

Format : 14,8 x 21 cm
Pages : 174 pp
Illustrations : 90 
ISBN : 978-2-9542713-5-4
Prix public : 18€ TTC
Amateur de grands espaces spatiaux et temporels, Axel Nikolavitch a publié Apocalypse, une brève histoire de la fin des temps et Cosmonautes! Spécialiste de la bande dessinée américaine, il est aussi l’auteur d’un troisième essai chez Les Moutons Electriques : Mythe & Super-héros. Avec Les dieux de Kirby, Alex Nikolavitch poursuit sa réflexion sur la bande dessinée américaine et les mythes à travers l’étude de l’œuvre de Jack Kirby. Auteur lui-même de nombreux scénarii, il a co-signé des albums chez Les Humanoïdes associés et chez Glénat. Caché comme traducteur derrière le masque de V pour Vendetta, Alex Nikolavitch est encore la voix papier de Batman chez Semic, mais aussi celle en chair et en os du conférencier que survole Superman.